Chanson des amis de mars, paroles facebookiennes

Dernière semaine de mars 2016, avec les précieuses inspirations d'après photo de mes amis facebookiens Sam Olfain, Henry Pessar, Olivier Ritched et Lange Vert, nous avons composé une chanson, Thierry Le Pollès et moi-même : Helen Juren !

Costumes en bleu et blanc, couleurs facebookiennes

...et voilà l'origine :

Retrouvez les échanges de ces paroles facebookiennes sur Facebook


Chanson des amis de mars
Auteurs : Sam Olfain, Henry Pessar, Olivier Ritched, Lange Vert, Helen Juren  - Compositeurs : Thierry Le Pollès, Helen Juren

Les amours débutants
Les amours débitants
Les amours déroulants
Les amours déroutants
Les amours débilitants
Les amours dégrisants
Les amours dissidents
Les amours déliquescents

Moi ce que j’aime c’est ne plus toucher terre
Comme les parapluies les jours de pluie
Moi ce que j’aime c’est ne plus toucher terre
Pour avoir la tête à l’envers

Les amours adolescents
Les amours adulescents
Les amours harassants
Les amours agaçants
Les amours angoissants
Les amours enivrants
Les amours effarants
Les amours anesthésiants

Moi ce que j’aime c’est ne plus toucher terre
Comme les parapluies les jours de pluie
Moi ce que j’aime c’est ne plus toucher terre
Pour avoir la tête à l’envers

Les amours frétillants
Les amours fluorescents
Les amours extravagants
Les amours évanescents
Les amours crapahutants
Les amours transpirants
Les amours dégrisants
Les amours dégoutants

Moi ce que j’aime c’est ne plus toucher terre
Comme les parapluies les jours de pluie
Moi ce que j’aime c’est ne plus toucher terre
Pour avoir la tête à l’envers


Merci chers amis ! Que de joutes textuelles sur Facebook !


Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Pauline (vendredi, 08 avril 2016 17:56)

    Bravo :)

  • #2

    Vincent (dimanche, 24 avril 2016 10:45)

    Bien... Ce qui m'a marqué c'est le choix des vêtements en harmonie avec le décor et le choix de débuter la vidéo au moment de la mise en place... Un côté amateur voulu sympa.... :-) en tout cas bonne continuation à vous deux...